28 jan 2019

Également disponible dans:

EN FR DE IT ES SE

Plus fort qu’au cinéma: les détecteurs sismiques Vanderbilt

Hollywood a mis à l’honneur le cambriolage dans des films très célèbres tels que Die Hard, Heat, Ocean’s 13, Braquage à l’italienne et The Town. Mais vous êtes-vous déjà interrogé sur la technologie qui protège les établissements financiers contre ce type d’incident dans la vraie vie?

Intéressez-vous à la technologie dissimulée dans la gamme de détecteurs sismiques de Vanderbilt. Ils sont spécialement conçus pour la surveillance permanente des coffres, distributeurs automatiques de billets (DAB), dépôts de nuit, salles des coffres et chambres fortes modulaires. Ils sont protégés contre les fausses alarmes et peuvent être installés sur l’acier, le béton ou les matériaux composites synthétiques.

Pourquoi ces détecteurs sismiques sont-ils plus extraordinaires que Bruce Willis (« l’emmerdeur ») en train de ramper dans une conduite d’air pour empêcher des terroristes internationaux de s’introduire dans une salle des coffres ? Parce que, dans la vraie vie, la technologie contient des mystères encore plus fascinants.

Tous les types connus d’intrusion génèrent des modèles de vibrations uniques. Chaque moyen d’effraction, qu’il s’agisse d’une perceuse, d’un chalumeau ou d’explosifs, produit des vibrations mécaniques spécifiques avec une empreinte acoustique unique. La durée, la fréquence et l’amplitude de ces empreintes acoustiques sont utilisées pour convertir les vibrations mécaniques et thermiques en signaux électriques. Lorsqu’un capteur dimorphe sismique détecte un bruit ou des vibrations, les valeurs caractéristiques sont analysées précisément à l’aide d’un signal numérique SENSTEC sur la base d’algorithmes uniques, puis comparées à ces profils de menaces pour déterminer si une alarme doit être déclenchée.

La fréquence de ces signaux est alors mesurée et comparée à celle des attaques connues pour décider de déclencher une alarme ou pas. Ainsi, les bruits habituels, comme le trafic ou les interférences électromagnétiques, qui provoquent la propagation de vibrations à travers les structures ne provoqueront pas de fausses alarmes. Ainsi, un camion de 18 roues qui roule avec fracas dans la rue ne déclenchera pas d’alarme. Mais un cambrioleur qui tente de s’introduire avec une lance thermique dans une enceinte métallique aura du souci à se faire.

Ces vibrations dans la structure, provoquées même par les intrusions les plus habiles, peuvent être détectées très tôt et déclencher une alarme de manière répétée, ce qui laissera largement le temps d’intervenir avant que l’intrus n’ait pu avoir accès aux objets de valeur ou infliger des dommages importants à la structure.

Certes vous ne verrez peut-être pas Ben Affleck courir tous azimuts en tenue de bonne sœur avec un fusil d’assaut M16 à la main, mais la technologie qu’on peut opposer à ces menaces potentielles de la vie courante vaut tout même le détour.